29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 11:47

Retour sur Tokyo. Au programme de ce week-end : certains des quartiers les plus emblematiques de la capitale nipponne.
Des samedi matin, au vu de la rarete et de l'aspect parfois sordide des cyber-cafes (cf. articles precedents...), nous decidons de nous rendre dans le temple de l'electronique tokyoite : le quartier de Akihabara, surnomme aussi "electric city" afin de nous equiper definitivement de notre propre ordinateur portable.
Akihabara est un quartier particulierement bruyant. A chaque coin de rue, des haut-parleurs diffusent des chansons publicitaires criardes a plein volume pour attirer le chaland. Parfois meme, les slogans musicaux ne suffisent pas et les boutiques n'hesitent pas a embaucher des sortes de Winnie l'ourson geants (ou autre creature a peluche) pour rabattre la clientele. Precisons qu'en plus de posseder le plus grand nombre de boutiques d'electronique au metre carre, Akihabara est aussi la Mecque des mangas. Pas un immeuble n'echappe a ses affiches lumineuses de Lady Oscar et autres Cat's Eyes !


Au cours de notre shopping informatique, nous decidons d'une pause petit dej' dans un cafe-croissanterie "francais", type d'etablissement extremement repandu dans toute la ville (les tokyoite raffolent de tout ce qui evoque notre beau pays...). Puisque nous evoquons la haute technologie, sautons sur cette occasion pour vous parler de la particularite des toilettes au Japon. Nulle part ailleurs vous ne trouverez une telle modernite, un tel confort d'utilisation, une telle douceur pour vos fesses a peau de peche. Comme les peches sont delicates, vous avez le choix de la temperature de la lunette, celui de la puissance du jet de rincage (bouton differents selon le type de don fait a la nature, et selon le sexe...). En tout cas, meme si la notice d'utilisation n'est, helas, pas toujours fournie, c'est toujours un plaisir d'etre si chaleureusement accueilli en ces lieux de meditation high tech...!
C'est donc le... coeur leger que nous reprenons notre shopping. Apres de breves recherches, nous trouvons notre bonheur dans une grande boutique duty-free. Adieux cabines d'Internet avec mouchoirs et gel ! Bonjour la liberte et prions Saint WiFi de continuer a nous suivre dans notre periple !

C'est ainsi equipes (mais surtout charges) que nous avons mis le cap sur Shibuya, royaume des adolescents dejantes !
A la sortie de la gare de Shibuya nous sommes happes par une maree humaine. Cette gare est monumentale. Des milliers de personnes y transitent en permanence. Le ballet des pietons et des vehicules sur le carrefour de Shibuya, un des plus frequente de Tokyo, est une vraie prouesse... (Voir le bonus video).

Ce quartier est donc pris d'assault chaque jour par des hordes d'adolescents fashion victims... a tres fort pouvoir d'achat !
Les rues sont envahies de boutiques entierement consacrees a l'exuberance vestimentaire de ces creatures pre-puberes ! Certaines sont specialisees dans les accessoires de piercing, d'autres sont dediees aux peluches (compagnons indispensables d'un look reussi !). Enfin, d'autres boutiques sont plus haut de gamme mais tout aussi dejantees. Dans celles-ci, on peut croiser des personnages etranges blondes platine au teint hale vetues de courtes jupes ecossaise, petit blouson de fourrure d'hermine et chaussees de basket argentee a talons aiguille...
A Shibuya la mode n'a aucune limite, on peut tout se permettre. C'est un spectacle permanent enivrant ! Bref, on a adore !!!
On peut donc aisement y passer une journee entiere entre shopping, cinema, restaurants et, pourquoi pas, une petite pause dans un des nombreux love hotels aux thematiques kitschs.
 
 

Pour enchainer avec un peu de douceur, direction le quartier de Ikebukuro ou nous avions entendu dire qu'il existait un appartement Hello Kitty dans lequel on peut se rendre afin de jouer avec des chats, moyennant quelques yens. Ce lieu existe vraiment, il est parfaitement surrealiste ! Situe au dernier etage d'un centre commercial, la maison des chats accueille des japonnais prives du plaisir d'un animal de compagnie (beaucoup d'appartements etant trop petits pour cela). Nous voila donc plonge dans l'univers merveilleux (et artificiel) de la Cat's House...
Ces petites creatures a moustaches beneficient de tout le confort moderne : climatisation, humidificateurs, paniers de tailles et formes diverses, passerelles pour passer d'une piece a une autre. Le decor est digne de Walt Disney : tons pastels et pieces a theme (la kitchen, le train, le salon, ...). Un personnel qualifie veille a repondre au moindre desir de ces felins. La seule contrepartie pour ces petites feignasses a fourrure est de bien vouloir se laisser gratouiller par des visiteurs de tout age...


Une experience aux frontieres du reel (quand vous avez choisi votre chat prefere, vous pouvez lui laisser un petit mot dans une boite au lettre...) !
Pour couronner l'experience, nous avons fait un tour dans la boutique attenante ou, en plus du materiel classique (litiere, colliers...) il etait possible de se fournir en tenue chibuyesque pour son chat : manteaux, bonnets, chapeaux mais aussi french manucure et pose de faux ongles...!

Apres cette journee delirante, nous sommes sur les rotules ! Nous rentrons donc a notre hotel apres avoir achete un bento (plateau repas pret a deguster) au supermarche du coin.

Pour commencer le jour du seigneur (fort peu chome au Japon, commerce oblige !) et n
otre dernière journée a Tokyo, cap sur le quartier du Palais  Imperial.

Entoure d’une foret  de buildings, le parc impérial est une zone sans vie (pas de commerces, peu de circulation), on l’appelle aussi le “centre vide”. Le palais de l’empereur ne se visite pas. Il faut se contenter d’en faire le tour en suivant le trace des douves bordees de cerisiers et des murs de fortification, dernier vestige de la ville d’Edo.


Rapidement, nous sortons du parc et prenons le chemin du Yasukini Shrine, un temple shitoiste dedie aux soldats morts pour la patrie.

L’ambiance du temple contraste fortement avec l’inertie du quartier imperial. Des l’entrée, une foule de  fideles se presse. Devant la pagode principale, a lieu une procession chantee et dansee. C’est un festival de couleur et de sourires.
Plus loin, differents stands proposent brochettes, gateaux, boissons… Certains, toujours en plein air,  etaient meme conscres a la ceremonie du the. Nous passons la un bien agreable moment a l’ombre des cerisiers en fleurs reprenant ainsi quelques forces avant de nous diriger vers le quartier de Harajuku.
 

 

Harajuku est l’epicentre du shopping destroy. Noire de monde, la Takeshita Dori, principale rue commercante, regorge de boutiques de fringues completement rock’n rock (comme dirait Eug’) !

Ici, c’est no limit : la robe de soubrette cotoie la tenue en cuir moulante suggestive. On peut, si on le desire, s’offrir la panoplie complete de la collegienne des mangas (petite culotte incluse); ou encore creer son propre look souvent inspire d’un etonnant melange de Scarlet O’ Hara et de Courtney Love, le tout saupoudre de l’esprit decadent (mais fashion) de Nina Hagen !


Parmi la foule compacte  nous croisons emerveilles certaines de ces adolescentes, elles sont alors ravies de minauder et d’attirer les regards.

La rue est envahie par la musique des differents magasins. Ainsi, on a meme pu entendre une reprise de Mylene F. dans un francais tres approximatif !

A propos de musique, il semble que le grand tube dejante du moment soit interprete par DJ Ozma – Sakura. Leur caravane publicitaire ayant croise notre route a plusieurs reprises, nous vous laissons, a votre tour,  decouvrir le charme sucre de ses trois chanteuses…

Esperant faire une pause champetre apres ce bain de foule totalement dement, nous prenons le chemin du parc Yoyogi tout proche. Nous n’etions pas au bout de nos surprises. Pour acceder a ce parc, il faut traverser un pont sur lequel paradent les cos-plays.  Ces adolescents vivent souvent dans la grande banlieue de Tokyo et investissent tous les week-ends le pont de Jingu-Bashi a Harajuku. Ils adoptent un style vestimentaire tout particulier : baroque ou neo-gothique, costume de princesse revisite a la mode trash, personnage de manga ou de dessins animes. Bien entendu, le maquillage suit la tendance ! C’est totalement surprenant, amusant et parfois cela nous laisse sans voix… Ces etres surnaturels adorent prendre la pose devant l’objectif  des passants ebahis par tant d’audace vestimentaire et de comportement. A la fin de la journee, ces jeunes retournent alors dans leur banlieue anonyme…


Passe cette bulle de fantaisie, nous penetrons dans le parc de Yoyogi en passant sous deux gigantesques torii en cypres (dont un datant de 1500 ans).

Apres une belle promenade dans la foret  (et pourtant en plein Tokyo), le sanctuaire Meiji Jingu se devoile. C’est un tres beau temple shintoiste au milieu des arbres. Entierement construit en bois de cypres et recouvert de belles tuiles de cuivre, il emane de ce temple beaute et serenite. De plus, nous avons eu la chance d’assister aux processions precedant un mariage : costumes magnifiques et rigueur quasi militaire du protocole.

De retour a Harajuku, nous constatons avec deception que le musee Ota qui renferme une des plus belles collections d’estampes est ferme. Pour nous remettre de ce coup dur, nous nous engouffrons dans un des nombreux magasins du quartier. Happes par la folie consumeriste de Tokyo, nous nous adonnons a une intense séance de shopping. C’est donc febriles , desargentes… mais peut etre un peu plus fashion que nous quittons Harajuku.

Signalons quand meme l’extreme attention que les japonnais portent a leur look. En effet, difficile de trouver autour de nous une personne negligee. Tenue vestimentaire, hygiene corporelle, accessoires assortis… rien n’est laisse au hasard. Tokyo est LA capitale de la mode !

Derniere etape de cette journee un peu folle (FOOOOOOLLE !), le quartier de Roppongi. C’est un quartier tres occidentalise qui abrite de nombreux musees, des lieux de sorties nocturnes et surtout un incroyable et superbe centre commercial, installe dans une immense tour , la Mori Tower.

A l’interieur, on decouvre un lieu d’un grand raffinement ou tout a ete concu pour vous faire oublier que vous etes dans un centre commercial (tout en vous incitant a consommer un maximum).  L’accoustique (silence), le design (epure, chaleureux mais futuriste), les materiaux (bois, verre, metal depoli…), la lumiere (naturelle et douce)… tout contribue a faire de cette tour une reussite architecturale. On est loin des centres commerciaux moches et stressants que nous connaissons.

Au pied de la tour une araignee monumentale(repondant au doux nom de Maman !) vous observe tandis qu’en arriere plan,  la Tour de Tokyo se detache dans le ciel bleute du couchant.


Ainsi s’acheve notre semaine a Tokyo. Deux impressions se degagent. Tout d’abord l’emerveillement et la fascination pour cette ville incroyable et proteiforme, carrefour de la modernite la plus aigue et de tradition ancestrale. Ensuite, la frustration. En effet, il y a tant de choses a voir et a faire que sept jours ne suffisent pas. Bien que facile a decouvrir et a parcourir, la ville n’en finit jamais d’etre decouverte...

Demain, c’est en TGV nippon (Shinkansen) que nous rejoindrons Takayama, une petite ville traditionnelle dans la montagne à 500 km de Tokyo.


Bonus videos :

Akihabara (electric city)



Carrefour de Shibuya


Partager cet article

Repost0

commentaires

eko 19/04/2010 08:27



j'aime bien ce blog :) cool....



sarah 08/04/2009 23:33

super votre article sur le japon! c'est vraiment trop génial de pouvoir voyager assise devant son écran d'ordi. et votre petite virée dans l'appartement hello kitty m'a fait hurler de rire! bises d'une future tourdumondiste...

Jamie et Rogojine 15/04/2009 17:54


Nous aussi, apres le choc (on n'en croyait pas nos yeux) on en a bien rigole plusieurs jours apres !! Au fait, l'autre jour on a vu un cafe-chat... le meme genre mais dans un cafe !! On n'a pas eu
le temps d'y faire un saut.. a regrets !

Alors a bientot sur la route, future Tour du mondiste ! (sauf si d'ici la on a perdu de notre mobilite a cause des positions inconfortables japonnaises !)


Patou Gucci 04/04/2009 19:01

dis donc que de belles créatures nippones

Jamie et Rogojine 15/04/2009 18:52


Oui, entre les shibuyettes, les costplay et DJ Ozma... que de la beaute !


muriel 31/03/2009 20:55

Mes jolis, j'ai trouvé ! Plus tard, quand je serai grande, eh bien je serai une adolescente postée sur le pont Jingu-Bashi, je serai déguisée avec les rideaux de Scarlett O'Hara, sauf que ce sera en violet, et avec les diaphanes ailes de la Fée Clochette... Mmmmh, je m'y vois déjà... Piouc et piouc enchanté*

Accueil du Crazy Asiatic Tour


Le projet :
- Un congé sabbatique de six mois du 1er novembre 2008 au 5 mai 2009
- Un déménagement avec meubles et chat confiés à la famille et aux amis
- Un périple à deux en asie du sud-est puis aux USA (histoire de faire le tour du globe)
- Des "Guests" attendus à certaines étapes (mais chut...!)
Les contributeurs :
Françoise (Cat sitters) et Céline (Taxi cat), Pierre, Francine, Marie-Rose et Jean-Marie (facteurs et garde-meuble), Philippe et Manu (hospitalite et logistique parisiennes), Babette (aide professionnelle, bonne humeur et generosite)

Le blog "Crazy Asiatic Tour" pour partager notre périple !
Pour connaitre les étapes de notre voyage, découvrez le parcours que nous avons prévu dans la rubrique >
Itinéraire.
Ensuite, vous pourrez suivre nos aventures au fil de l'eau. Depuis là-bas, nous mettrons en ligne photos et impressions au travers des articles ci-dessous. De votre côté, laissez-nous vos commentaires... ou preparez votre voyage en puisant des infos dans les rubriques >Budget ou >Liens, Bons plans et copinage !




Thomas &
Stéphane 
(Crazy Bus Tour operator)

Dédicace

TANTE VÉROCe blog et notre projet sont dédiés à Véro (notre "Vieille Tante") en hommage à sa joie de vivre, son altruisme et son goût des voyages (de toutes sortes...). Nul doute qu'elle nous accompagnera tout au long de cette aventure, et bien plus encore. Nous tenterons alors d'être à la hauteur de la leçon de vie qu'elle nous a délivrée.

Liens et Copinage !

Pour connaitre nos bonnes adresses (hotels, restos, bons plans en France et ailleurs !)... Cliquer ici !

Articles Par Pays