28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 07:13

Comme prévu,  dès potron minet, nous avons pris possession d’une voiture de location afin de nous lancer à l’assaut des routes Californiennes… 
Plus modestement, nous avons essayé de maitriser la déroutante boite automatique de la Chevrolet Cobalt afin de sortir de San Francisco et récupérer la highway #1. En bons français cherchant à compliquer ce qui est simple, il nous a fallu quelques miles et une bonne demi journée pour intégrer l’absence d’embrayage (et cesser d’utiliser le pied gauche pour… freiner,  pensant rétrograder !)

Les highways et la conduire exemplaire des américains rendent le trajet plutôt agréable malgré le mauvais temps. Nous avons prévu de rejoindre Los Angeles par la route côtière en deux jours en passant une nuit à San Luis Obispo.

Après une pause déjeuner dans un improbable café français à Monterey, Carmel est notre seconde étape. Sous les nuages, cette petite bourgade résidentielle de moins de 4000 habitants (triés sur le volet !) reste néanmoins coquette. Son immense plage s’étend devant nous (au moins 3 km), de belles villas de stars font face à l’océan. Mais le vent et le froid ne nous ont pas retenus plus longtemps et nous avons donc quitté l’endroit réservé aux happy few. A noter, la circulation dans Carmel s’effectue sans aucun feu de signalisation (interdits par les habitants car jugés peu esthétiques !).

La route côtière est très belle avec ses falaises et des points de vue sur l’océan assez impressionnants. Le long de la route, des centaines de phoques avachis sur les plages, prennent le soleil… La forte odeur de marée mêlée à celle des bestiaux ne semble pas incommoder des sortes d’écureuils peu farouches qui se dressent sur les pattes arrière pour inspecter les touristes venus voir cet impressionnant rassemblement.

 

Parvenus à San Luis Obispo, dans une auberge de jeunesse (très économique !), nous plaçons l’étiquette avec nos noms sur les lits superposés qui nous ont été attribués. Nous partageons notre dortoir avec un britannique tout juste post pubère et un américain de Sacramento (… passablement drogué !). En marge de cet hébergement spartiate, nous avons eu la chance d’arriver le jour du Farmer Market.  En centre ville, c’est la fête (… au village !) : concours du plus gros mangeur de sandwiches, stands de grillades, musiques, spectacles de rue, etc.… N’ayant aucun talent particulier à présenter à cette Amérique authentique, nous sommes allés rejoindre nos paillasses après un bon diner asiatique formule « Eat all you can ». 

Cap sur Santa Barbara, malheureusement toujours sous les nuages. Nous apprécions néanmoins le charme de la ville dont l’architecture coloniale témoigne de son passé espagnol : nombreuses maisons à arcades, églises rappelant celles du Mexique, maisons de tuiles rouges, haciendas. Une architecture typique mais qui renferme de nombreux centres commerciaux ! La population est composée très majoritairement de latinos. C’est un cadre de vie exceptionnel, l’ambiance est jeune et chic ! Nous partons ensuite à la découverte de la célèbre plage de Santa Barbara, immortalisée par le feuilleton éponyme, incontournable chef d’œuvre télévisuel des années 80 !

Enfin nous arrivons sous le soleil à Los Angeles. Avant de prendre la bonne sortie qui nous conduira à Santa Monica, nous voyons les panneaux indiquant celles d’autres lieux mythiques : Mulholland Drive, Sunset Boulevard, Hollywood,… Nous avons eu une pensée émue pour Eugénie face à cette signalétique tellement… Rock n’ Rock !

 

Los Angeles est gigantesque ! Si on s’en doute à la lecture de la carte routière, on le constate réellement au volant avec les miles parcourus et l’enchevêtrement des axes routiers urbains. Ici, il faut préparer son itinéraire avant de prendre la route pour simplement changer de quartier !

Sinon, la ville surprend par son horizontalité (pas de buildings hormis à Downtown dans l’hyper centre), la végétation est partout… mais il n’y a pas de piéton ! On a l’impression que cette ville est une immense banlieue résidentielle traversée par des autoroutes géantes (2 x 7 voies parfois !)

Après l’expérience auberge de jeunesse, notre hôtel à L.A. se situe donc à Santa Monica, sur Ocean avenue, face au Pacifique. Ce quartier résidentiel est bordé par une plage aussi magnifique qu’impressionnante.La promenade sur le front de mer est investie par les joggers, rollers et vélos (de toutes sortes !) qui la parcourent pour rejoindre Venice Beach… C’est une pure vision californienne !

 

 

Notre première journée à Los Angeles est consacrée à la visite des quartiers de Santa Monica et  Venice.

En complément de la plage et de ses équipements sportifs de plein air,  un immense ponton, le Santa Monica Pier, propose une fête foraine sur pilotis ! Au choix : grande roue, montagnes russes, autos tamponneuses, carrousel couvert, restaurants, boutiques touristiques, chanteurs et artistes de rue… Le tout au dessus des vagues et survolé par les mouettes.

C’est un lieu très sympa et vivant ou il fait bon trainer… avec une petite laine le soir, quand même !

En longeant la plage sur 3 km, depuis la promenade on arrive à Venice Beach.

C’est LA plage ou il faut voir et être vu ! Ici, c’est un défilé de bimbos à gros seins, de rastas, de personnages au look original et de body builders en mini slip...!

On a beau connaitre ce cliché de Venice Beach, la découverte sur place est assez saisissante ! Boutiques et stands d’artisanat se succèdent. On trouve vraiment tout et n’importe quoi : créations artistiques diverses (cranes miniatures peints aux couleurs vives rehaussés de paillettes, tableaux de peintres locaux), en passant par les voyantes ou les remèdes naturels fait maison contre le cancer…  le tout parfois parfumé aux volutes d’encens ou de marijuana !

Mais Venice c’est aussi un quartier résidentiel qui a pour particularité d’être construit sur des marécages. Créée de toutes pièces au début du XXème siècle, Venice est le rêve d’un milliardaire qui avait souhaité reconstruire un lieu de villégiature rappelant Venise. Des canaux furent donc creusés et des gondoles furent même importées d’Italie une fois le projet terminé !

Aujourd’hui, après séismes, incendies et développement de la circulation automobile, il ne reste plus que 6 canaux au bord desquels de rares privilégiés disposent d’une maison au bord de l’eau dans un cadre de vie exceptionnel, à deux pas de l’extravagance de la plage et des freeways !

Nous terminons notre première journée par un coucher de soleil sur la plage avant de nous diriger dans 3rd Street pour diner. Dans cette rue piétonne on trouve un beau cinéma de style art déco, des boutiques tendance, des restos de toutes les cuisines du monde. C’est un lieu très animé le soir, notamment grâce aux prestations des chanteurs de rue (jazz, soul, blues... ).

 

Parmi les nombreuses possibilités offertes par Los Angeles, nous avons choisi de consacrer notre seconde et dernière journée à la visite des Studios Universal à Hollywood.

Sur les lieux même des studios, un parc à thèmes a été construit dès les années 60. Ainsi, on peut entrer dans l’univers merveilleux de Bob l’éponge ou participer à des attractions délirantes avec Les Simpsons ou futuriste en compagnie de Terminator… Une fois lassé des courses poursuite en 4D avec Shrek, on peut ensuite monter à bord du petit train pour le Studio Tour. Guidés par Woopy Goldberg (en vidéo et carton pate) nous visitons alors les décors de productions anciennes ou plus récentes (le motel de Psychose, des rues de western, le requin dans le bassin des Dents de la mer, des reconstitutions  de villes européennes…). De même, le parcours passe par les célèbres allées bourgeoises de Wisteria Lane, au cœur du décor de Desperate Housewifes ! On s’attend à voir surgir Eva Longoria de l’une de ces maisons criantes de réalisme.

Sous le soleil de Californie, tout n’est qu’illusion… Après avoir pris notre dose de rêve américain, il est temps pour nous de quitter Hollywood et son monde sucré et coloré pour New York ou nous attendent déjà Laurent et Philippe, fraichement débarqués de leur obscure province… (private joke pour Laurent Poss') !



Bonus Video :
Un matin a Santa Monica...
Matin musique a la guitare electrique


Un matin a Santa Monica...
Moment Bob Marley au xulophone a Santa Monica Pier...


Un matin a Santa Monica...
Moment funk completement CrazyBus ...ou l'inverse !


Santa Monica by night...
Moment jazz live sur la 3eme rue

Visite a Universal Studio...
Un tour a Wisteria Lane, les decors de la fameuse serie Desperate Housewife

Partager cet article

Repost0

commentaires

cleaning services jlt dubai 22/07/2020 12:15

Instance savings would probably be among the more noted important things about hiring this particular professional. Hoovering, dusting, and the better detailed processes which were required for the purpose of home maintenance usually requires up a good deal of time. Having someone exercise for most people removes this unique burden of this time completely.

philae 23/07/2010 10:17



je viens de découvrir votre blog il est passionnant je repasserai plus longuement


et merci pour ce beau partage grace à vous je voyage assise devant mon écran !



Jamie et Rogojine 20/11/2010 00:36



merci !



cecile 22/02/2010 04:17


bonjour !
je viens de découvrir votre périple des mois après sa fin... et ça donne vraiment envie ! j'habite actuellement au Japon et voyage le plus possible dans ce beau pays, mais je m'inspirerais sûrement
de votre blog pour mes prochains voyages en asie !
merci encore^^


roux 27/01/2010 15:33


sublime ces temples d'angkor,vous avez fait beaucoup de voyages , c'est bien!


rozéfré 10/01/2010 00:50


Bonne continuation


Accueil du Crazy Asiatic Tour


Le projet :
- Un congé sabbatique de six mois du 1er novembre 2008 au 5 mai 2009
- Un déménagement avec meubles et chat confiés à la famille et aux amis
- Un périple à deux en asie du sud-est puis aux USA (histoire de faire le tour du globe)
- Des "Guests" attendus à certaines étapes (mais chut...!)
Les contributeurs :
Françoise (Cat sitters) et Céline (Taxi cat), Pierre, Francine, Marie-Rose et Jean-Marie (facteurs et garde-meuble), Philippe et Manu (hospitalite et logistique parisiennes), Babette (aide professionnelle, bonne humeur et generosite)

Le blog "Crazy Asiatic Tour" pour partager notre périple !
Pour connaitre les étapes de notre voyage, découvrez le parcours que nous avons prévu dans la rubrique >
Itinéraire.
Ensuite, vous pourrez suivre nos aventures au fil de l'eau. Depuis là-bas, nous mettrons en ligne photos et impressions au travers des articles ci-dessous. De votre côté, laissez-nous vos commentaires... ou preparez votre voyage en puisant des infos dans les rubriques >Budget ou >Liens, Bons plans et copinage !




Thomas &
Stéphane 
(Crazy Bus Tour operator)

Dédicace

TANTE VÉROCe blog et notre projet sont dédiés à Véro (notre "Vieille Tante") en hommage à sa joie de vivre, son altruisme et son goût des voyages (de toutes sortes...). Nul doute qu'elle nous accompagnera tout au long de cette aventure, et bien plus encore. Nous tenterons alors d'être à la hauteur de la leçon de vie qu'elle nous a délivrée.

Liens et Copinage !

Pour connaitre nos bonnes adresses (hotels, restos, bons plans en France et ailleurs !)... Cliquer ici !

Articles Par Pays